les champs électro-magnétiques

Champs Eletro

Les champs électro-magnétiques (désignés sous l'acronyme CEM) combinent donc, par définition, un champ électrique (noté "E") et un champ magnétique (noté "B").

- le champ électrique se mesure en Volt/ mètre (V/m), il dépend de la tension (U) du courant électrique, plus la tension est élevée plus le champ électrique sera intense.

- le champ magnétique se mesure en Tesla (T) ou en Gauss (G), il dépend de l'intensité (I) du courant électrique. Plus la consommation de courant sera importante, plus l'intensité augmentera et plus le champ magnétique sera intense.

Les deux champs se propagent perpendiculairement l'un par rapport à l'autre.

C'est deux champs, électrique et magnétique, ont donc des origines différentes. Il est important de savoir que les champs électriques apparaissent même lorsque le courant ne circule pas (ex : une lampe éteinte), par contre les champs magnétiques n'apparaissent que lorsque le courant circule.

Il faut distinguer les champs (CEM) d'origine naturelle et les CEM d'origine humaine.

Les champs électro-magnétiques naturels sont très présents dans notre environnement.

L'expression du champ magnétique terrestre (naturel) est la plus connue et visualisable par une boussole. Le champ magnétique terrestre oscille entre 30μT (300 mG) et 60μT (600 mG) selon la position où l'on se trouve. Il est plus fort aux pôles, ainsi au niveau de la France le champ magnétique naturel est proche de 45μT (450 mG).

Le champ magnétique terrestre est statique, il n'oscille pas selon une fréquence (comme pour un aimant).

Champs Eletro

Le champ électrique naturel (à 0 Hz donc et par conséquent statique) est crée par la différence de potentiel existant entre la haute atmosphère (chargée positivement) et la surface de la terre (chargée négativement). Aussi, des charges électriques (électrons) quittent en permanence la surface du sol pour migrer vers l'atmosphère, et ce sont les orages (la foudre) qui permettent de ré-équilibrer temporairement ces charges électriques.

Le champ électrique naturel varie selon la localisation, mais également beaucoup en fonction de la météo. Ainsi, il peut varier de 100 V/m à 100000 V/m lors d'un orage. De même, ce sont plusieurs milliers de Volts qui peuvent s'accumuler lorsque l'on marche en chaussures sur un tapis ou une moquette, générant la fameuse "poignée de châtaignes". ou "électricité électrique". Ci-joint un lien utile pour comprendre la répartition spatiale des champs électro-statiques (http://www.sciences.univ-nantes.fr/sites/genevieve_tulloue/Elec/Champs/champE.php - ce programme ne marche pas sur les tablettes).

Ce programme permet d'ajouter à loisir, des charges électriques et magnétiques et de visualiser les lignes de force autour des charges.

Eclair

Les champs électriques d'origine humaine, sont générés par les nombreux appareils électriques (lampe...) que l'homme fabrique et concentre dans ses habitations et lieux de travail.

La différence majeure entre les CEM naturels et les CEM d'origine humaine réside dans le fait que les Champs électro-magnétiques d'origine humaine sont oscillants.

Ces derniers possèdent une fréquence d'oscillations (50 Hertz notamment en France, voir notre article sur le 50 Hertz. http://pollution-électromagnétique.fr/theorie/pourquoi-du-50-hertz.

Cette oscillation est la source des problèmes potentiels de santé. En effet, la présence de CEM induit divers phénomènes dans le corps humain, ces points sont évoqués plus avant dans notre article: http://pollution-électromagnétique.fr/la-sante.

 

Imprimer