Qualité de l'air : les ions négatifs

Mauvaise qualite de notre aie interieur

Mauvaise qualité de notre air intérieur

Les ions négatifs, malgré leur nom peu engageant, sont positifs pour la santé !

Personne n'ignore l'importance de la qualité de l'air sur notre santé. Dans l'air extérieur les quatre polluants principaux sont le dioxyde d'azote, le monoxyde de carbone, l'ozone et les particules fines.

Les particules fines sont les plus dangereuses, car elles pénètrent facilement dans les voies respiratoires, et les maux qu'elles peuvent provoquer sont multiples (bronchite, asthme, cancer du poumon....).

Vous pouvez d'ailleurs vérifier en temps quasi-réel la qualité de votre air dans les grandes villes sur ce site : http://www.atmo-france.org/fr/index.php?/200804119/carte-des-aasqa/id-menu-237.html.

Types de polluants

Nos habitations ne sont pas exemptes de pollution de l'air, d'une part par la pollution provenant de l'extérieur, mais également par les produits intérieurs. Ainsi, on recense dans notre air intérieur :

  • des polluants biologiques : bactéries, virus, moisissures;
  • des polluants chimiques : monoxyde de carbone, composés organiques volatils provenant des peintures, parfums...;
  • des particules et des fibres : fumées, suie, pollens, spores et fibres de cellulose, chanvre, amiante, laine de verre.. ;
  • des gaz radioactifs : notamment le radon (deuxième cause du cancer du poumon après le tabac);
  • le tabac.

La mauvaise qualité de l'air intérieur est source de dégradation de la santé à plus ou moins long terme. Selon l'observatoire de la qualité de l'air intérieur, les français perdent en moyenne 9 mois d'espérance de vie à cause de l'air pollué des habitations.

La pollution intérieure de nos habitations est donc notamment caractérisée par la présence de particules de plus ou moins gros diamètre.

Les "macro-polluants" dont le diamètre dépasse souvent le micromètre (μm), tombent naturellement au sol en raison de leur poids.

Par contre les "micro-polluants", d'un diamètre inférieur à 1μm, restent en suspension et peuvent gagner sans problème nos alvéoles pulmonaires. Il est très difficile d'éliminer ces micro-polluants, en tout cas surtout pas en ouvrant la fenêtre lorsque l'on habite en ville dans une rue très fréquentée par la circulation (le résultat est pire !).

Macro Polluants

Macro et micro-polluants - Aspect électronique

Ces micro-polluants sont réputés être électriquement chargés positivement, ce sont des ions "positifs". En effet, c'est un phénomène lié à la nature électronique des molécules qui composent notre atmosphère.

Pour résumer, notre atmosphère est composée à 80% d'azote bi-moléculaire (N2) et 19% d'oxygène (O2), le 1% restant étant constitué de gaz divers... Or, ces deux gaz (Azote et oxygène) ont des comportements électroniques tout à fait différents.

L'atome d'oxygène est constitué par un noyau (à charge positive) contenant 8 protons et 8 neutrons, et il est entouré par 8 électrons (à charge négative) qui gravitent en permanence autour de lui. L'atome d'oxygène est rarement seul, il s'associe à un autre atome d'oxygène pour donner la molécule de di-oxygène (O2).

Oxygene

L'oxygène est friand d'électrons (électron chargé négativement donc), il capte les électrons disponibles dans l'air. De ce fait, il devient un ion négatif. Cet ion est assez stable et a une longue durée de vie (à l'échelle de temps des atomes...!).

Cet ion est chargé négativement. Or, la surface de la terre est également chargée négativement, donc la tendance de cet ion est de s'éloigner de la surface terrestre pour les hauteurs atmosphériques (ce sont les orages qui rétablissent les charges négatives au sol). "L'électricité statique" augmente lorsque les charges positives sont très dominantes.

L'ion oxygène négatif a donc une tendance naturelle à se raréfier !

Oxygene 1

Par contre, son compère atmosphérique, l'azote, a un comportement inverse. Il a une aptitude à facilement se débarrasser d'un électron, il est ainsi ionisé positivement. De fait étant chargé, il s'associe alors avec d'autres molécules, notamment les molécules fixées sur les diverses poussières... L'air ambiant de nos intérieurs a donc tendance à se décharger des ions négatifs, au profit des ions positifs.

L'intérêt des ions négatifs est qu'il vont, lorsqu'ils sont présents, neutraliser les charges électriques positives en présence. Ainsi les ions négatifs font "tomber" les particules au sol en les neutralisant, assainissant l'air ambiant de ses poussières.

La qualité de l'air ambiant peut donc être caractérisée par la concentration en ions positifs. Cependant nos habitations ne sont pas aptes à générer ces ions positifs, pour cela il est nécessaire de se promener en forêts, en montagne, près des cascades...

Les études sur le sujet ont permis de définir le "seuil de salubrité" autour de 1500 ions négatifs par cm3 d'air.

Tableau

Améliorer la qualié de l'air ambiant

Comment augmenter la concentration en ions négatifs dans notre air ambiant ?
Au moins deux méthodes sont existantes :

  • la lampe à sel : produit incontournable de la boutique bio ou zen, elle est entourée de vertus diverses dont celle de générer des ions négatifs.
  • le ioniseur :il s'agit d'un générateur électrique d'ions négatifs, qui est basé sur l'application de forts courants électriques sur des petites pointes. L'effet "corona" apparaissant aux pointes, génère ainsi des ions négatifs. L'ioniseur présente cependant le problème de générer de l'ozone (dangereux pour les bronches), toutefois certains modèles, de par leur conception, sont quasi exempts de cette génération d'ozone.
Mesures

Tests et mesures

La vidéo suivante consigne une expérience visant à mesurer la production d'ions négatifs par une lampe à sel et par un ioniseur.

Le résultat est sans appel ; la lampe à sel ne génère quasiment pas (voire pas du tout) d'ions négatifs....

Par contre une lampe à sel, mal branchée, peut générer un champ électrique notable autour d'elle, c'est le double effet : pas d'ions négatifs mais au contraire une dégradation de l'ambiance électro-magnétique..

Contactez nous, via ce site, nous pourrons faire une expertise de l'air ambiant de votre habitation et proposer les meilleures solutions pour votre protection au quotidien.

 

Imprimer